J’ai 15 ans et j’aimerais travailler cet été : quelles sont les règles ?

- Avant 14 ans :

Un enfant ou un adolescent peut travailler uniquement : dans une entreprise de spectacles, de cinéma, de radiophonie, de télévision ou d’enregistrements sonores, en tant que mannequin, dans une entreprise ou une association ayant pour objet la participation à des compétitions de jeux vidéo.

Le représentant légal du mineur doit effectuer une demande d’autorisation administrative auprès de l’inspection du travail.

 

- A partir de 14 ans :

Avec l’accord de l’inspection du travail, un mineur peut travailler uniquement pendant les vacances scolaires, dans les conditions suivantes :

          - les vacances scolaires doivent durer au moins 14 jours ;

          - le mineur doit bénéficier d’un repos continu d’une durée au moins égale à la moitié de la durée totale des vacances ;

          - le mineur est affecté à des travaux légers qui ne doivent pas porter préjudice à sa sécurité, à sa santé ou à son développement.

Le mineur ne doit pas travailler plus de 35 heures par semaine, ni plus de 7 heures par jour.
Sa rémunération doit être au moins égale à 80 % du SMIC.

 

- A partir de 15 ans :

Le mineur peut s’inscrire en apprentissage à conditions qu’il ait terminé l’enseignement de la 3ème.
A défaut, il doit attendre d’avoir 16 ans.

Il bénéficie de l’alternance entre enseignement théorique en centre de formation d’apprentis (CFA) et enseignement du métier chez l’employeur avec lequel il a signé un contrat d’apprentissage.

L’employeur peut être privé ou public, être une entreprise, une association ou profession libérale.

 

- A partir de 16 ans :

Il est possible de travailler, sauf pour effectuer certains travaux interdits ou réglementés, notamment lorsqu’ils sont dangereux pour la santé ou la sécurité du salarié.

 

A savoir : - tu ne peux pas travailler la nuit ni les jours fériés ;

               - un salarié de moins de 18 ans qui n’a pas encore 6 mois de pratique professionnelle dans sa branche d’activité peut percevoir un Smic minoré car on considère qu’il ne peut pas réaliser la même quantité de travail qu’un majeur.

© 2017 CDAD 63
cdadpuydedome@gmail.com
04 73 31 79 35