Comment déposer plainte contre l'auteur des violences conjugales ?

- La plainte est un acte par lequel une personne porte à la connaissance du Procureur de la République, d'un service de police ou d'une unité de

gendarmerie une infraction dont elle estime être victime.

 

- Elle peut être déposée auprès de tout service enquêteur (police ou gendarmerie) même si pour les suites de l'enquête, il est préférable de le faire

au lieu de l'infraction (diminution des délais, faciliter les investigations...) ou auprès du parquet (par lettre adressée au procureur de la République).

- Il est nécessaire de faire établir un certificat médical.

 

Bon à savoir :

- Un dépôt de plainte n'entraîne pas nécessairement l'incarcération du conjoint violent : d'autres sanctions existent comme la décohabitation, l'obligation de soins...

- Un dépôt de plainte n'entraîne pas automatiquement le placement des enfants du couple dans un foyer, sauf si la victime est dans l'incapacité de s'en occuper.

Le lien parental avec l'auteur des violences peut être maintenu si des conditions garantissent la sécurité des enfants et de la victime (exemple : rencontre au sein d'une association ou au domicile d'un tiers).

- Il existe l'aide juridictionnelle pour les victimes dont les ressources financières sont insuffisantes.

La totalité ou une partie des frais de justice (honoraires d'avocats, rémunérations d'huissiers de justice, frais d'expertise...) sont pris en charge par

l’État.

© 2017 CDAD 63
cdadpuydedome@gmail.com
04 73 31 79 35